Comment sont préparés les remèdes naturels ?

Lorsqu'on entend parler d'une plante médicinale, on pense toujours à une infusion, de l'eau bouillante et quelques feuilles d'une plante thérapeutique laissées dans l'eau pour quelques minutes ensuite boire l'infusion ou l'étaler sur la peau ou autre usage selon le besoin et le résultat voulu.

Toutefois, la phytothérapie est toute une science complète et complexe qui a plusieurs aspects, suit plusieurs démarches et pratiquée sous différentes formes. De plus, les plantes médicinales offrent beaucoup plus que leurs feuilles, chaque composant de la plante nous apporte une action thérapeutique bien définie et toutes les fonctions changent selon le principe d'utilisation adopté.

Comment sont cultivées ces plantes médicinales ?

Elles sont généralement récoltées de leur milieu naturel, dans son environnement de base et dans un climat bien particulier, c'est pourquoi on trouve parfois des plantes très rares qui poussent dans des climats très difficiles ou qui ne sont trouvées que dans un environnement bien particulier et sont souvent saisonnières.

La plante médicinale doit absolument pousser dans son environnement sauvage pour assurer un développement biologique naturel et régulier, ce qui offre donc des composants uniques et bien cultivés. Même si la science entame des essais pour créer des environnements semblables à ceux dans lesquels évoluent certaines plantes rares, en essayant de créer un climat favorable (pour augmenter la production des remèdes naturels basés sur ce genre de plantes vu la demande grandissante des consommateurs), le résultat n'est pas satisfaisant à 100%.

Qu'utilise-t-on exactement de la plante médicinale ?

La plante médicinale nous offre tout ce qu'elle a, toutes ses composantes sont exploitables et chacune est orientée pour une fonction thérapeutique particulière. Certains suppléments d'une même plante peuvent être combinés pour réaliser une action curative bien particulière, d'autres sont utilisés séparément pour des raisons thérapeutiques complètement différentes.
On peut utiliser la plante médicinale en entier ou bien uniquement une partie ; ses feuilles, ses fleurs, ses racines, ses graines, ses fruits, ses écorces… chacune de ses composantes contient des substances spécifiques qui offrent des vertus très bénéfiques.

Comment exploiter les composants d'une plante médicinale ?

Tous ces composants cités ci-dessus peuvent être exploités de manières différentes :
  • Composants séchés et remis en poudre : les feuilles, fleurs, graines... peuvent être séchées au soleil, à l'ombre ou au four à basse température selon la fonction thérapeutique recherchée.

  • Une infusion : cette procédure peut être de diverses formes (infusion hors feu dans de l'eau prébouillie, infusion prolongée sur le feu allant jusqu'à 30 minutes d'ébullition ou infusion dans de l'eau froide pendant 2 à 3 jours avant utilisation).

  • Alcool : un mélange d'un composant de la plante avec de l'alcool qui est laissé dans un récipient pendant quelques semaines avant utilisation.

  • Huiles essentielles : il s'agit de l'extraction des huiles contenues dans la plante médicinale et qui se fait de différentes façons (extraction par vapeur d'eau ou par pression...).

  • Plusieurs techniques sont de plus en plus développées de nos jours pour exploiter toutes les vertus de ces plantes médicinales et de différentes manières. Certaines plantes ont été même transformées en jus conservable et consommable froid ou chauffé. La science s'intéresse de plus en plus à ce genre de médecine et les experts sont nombreux à s'orienter vers les richesses thérapeutiques de ces plantes magiques.

    Rating:
    Comment sont préparés les remèdes naturels ?
    4.5 de 5 sur 9 Votes
No Comments
Write a comment
Ecrivez : Education
Navigation
Recent Articles
Derniers Commentaires